• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
​​Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Philippe-André Tessier est nommé président de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

Montréal, le 28 février 2019 – L’Assemblée nationale a nommé aujourd’hui Philippe-André Tessier à titre de président de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, après qu’il en eut assuré l’intérim pendant près d’une année. M. Tessier était également vice-président du mandat Charte de la Commission depuis décembre 2017.

« Les membres de la Commission se réjouissent de la nomination de Philippe-André Tessier, qui exerce avec compétence et détermination la fonction de président par intérim depuis près d’un an. Il a apporté avec lui son dynamisme, son sens de l’engagement et son esprit de collaboration qui s’étend à toutes les équipes de travail. Nous voyons déjà des résultats prometteurs dans les différents domaines d’intervention de la Commission », a déclaré Isa Iasenza au nom des neuf membres de la Commission.

M. Tessier s’est dit très heureux de sa nomination qui lui permettra de concrétiser sa vision de l’institution pour les prochaines années. « Mes priorités sont la modernisation de la Commission et l’affirmation de l’importance de son rôle dans l’espace public québécois. Je poursuivrai les travaux déjà entamés pour une Commission renouvelée et plus accessible. Nous adopterons d’ailleurs rapidement une planification stratégique transitoire 2019-2021. Je souhaite que la Commission soit reconnue comme l’interlocutrice incontournable pour la protection, la promotion et la défense des droits des personnes en situation de handicap, des personnes racisées, des membres des communautés LGBTQ+, des Autochtones et des personnes en situation de vulnérabilité. La Commission doit également affirmer son leadership dans la lutte contre l’exploitation des aînés, l’accès à l’égalité en emploi ainsi qu’à titre de défenseur des enfants et des jeunes. »

Avant sa nomination à titre de vice-président en décembre 2017, monsieur Tessier était chef du groupe de droit du travail chez Robinson Sheppard Shapiro, et ce, autant comme avocat que comme conseiller en relations industrielles agréé (CRIA). Diplômé de l’Université de Montréal, il est également titulaire de la désignation d’Administrateur de sociétés certifié (ASC).

Très engagé dans son milieu, monsieur Tessier s’est d’abord illustré par son implication dans le mouvement étudiant durant les années 90. Il a par la suite été président du Jeune Barreau de Montréal (JBM), secrétaire et trésorier du Conseil du Barreau de Montréal ainsi que membre du Comité exécutif et du Conseil général du Barreau du Québec. Il a également été membre et secrétaire du conseil d’administration d’Éducaloi et était jusqu’à sa nomination à la Commission, président du conseil de la Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ).

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Youtube | LinkedIn | Instagram

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.